samedi 07 mars – « la fenêtre » + ping-pong musical

Ce samedi on fête la sortie de la cassette « La fenêtre »,
la rencontre entre trois musiciens
dans la mediathèque qui était alors encore en travaux,
plancher tout juste clouté et gazinière branchée, l’enduit sur placo sec.
Pour clôturer, nous avions organisé un concert à l’Autre Lieu R.A.P.A le 26 Octobre 2017.

Julie Normal,
Aymeric de Tapol,
Ernesto Gonzalez
ont passé une semaine à NGHE, de l’autre côté de la fenêtre.

De l’intérieur, on voit des plantes qui aujourd’hui sont plus grandes, ce sont presque des arbustes en été. Un rez-de-chaussée doux où s’enfermer pour bricoler des cassettes jour et nuit. En face, c’était encore un trou, un grand trou, un chantier lent qui nous laissait perplexe. Maintenant s’y fige un large bâtiment à six étages. J’avais envie de croire que ces locaux allaient servir à de choses utiles pour le quartier, des bureaux de la Croix Rouges j’entendais dire. Non, aux dernière nouvelles, ce seront de beaux appartements, chers. D’ailleurs, si vous passez par-là, vous verrez qu’un nouveau trou est apparu le long du canal, entre le pont de la Porte de Flandre et la rue des Mariniers. J’ai envie d’être naïve et de croire en ce nouveau trou qui offre une nouvelle vue. Un trou pour s’y plonger et traverser les infiltrations de l’eau dans des murs qui tombent. Des petites buées dessinées sur des simples vitrages. Il y aura peut-être des velux et des vérandas ergonomiques avec de beaux châssis étanches faits-main trop chers. Pour le moment, il y a le trou et on peut croire en ce qu’on veut. Un possible vers une galaxie la nuit, qui sait. Il y a peut-être des étoiles sous la terre. On se trompe peut-être sur l’utilité des trous en ville car ils ont mauvaise réputation et ça paraît dommage de ne pas les remplir. Pourtant, un trou, c’est comme une grande fenêtre lumineuse. Ça respire.

*

Ouverture régulière de 14h à 20h
ping-pong à partir de 17h
Aymeric et Ernesto viennent passer des disques
(Julie pourra pas être là mais on aurait beaucoup aimé)

Les 60 cassettes sont copiées chez nous et les pochettes
sont réalisées une à une, à la main, tout doucement.

samedi 22/02 Davide Tidoni – Ultra Mashup

n
g
h
e
 14h                                                                                20h
Ce samedi dès 18h nous acceuillons Davide Tidoni.
Sensible à l’expérience sonore au coeur
de l’espace publique et aux chants de supporter de football,
il nous parlera de ses interventions et
de ses enregistrements au travers de la présentation
de 5 éditions :
1 vinyle, 1 cassette, 2 livres et 1 objet.
Nous terminerons l’après-midi par un petit karaoké
digne des grands stades de foot.

Tout ça sera écoutable sur RADIO ISMAA dès 14h.
http://www.mediathequenghe.be/radio/

samedi 15/02 Les soeurs Marconi – Italia Pop 60’s

n
g
h
e

MAIS ON VA PLUTÔT SE DANDINNER CE SAMEDI 15 FÉVRIER À NGHE
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
BAL DANSANT ITALIA 60’S par LES SOEURS MARCONNI – GINA ET LA SIROCCO
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
COCTAIL MARTEAU ET PAINS SPÉCIAUX
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tout ça sera écoutable sur RADIO ISMAA dès 14h.
http://mediathequenghe.be/radio/
NGHE – Médiathèque bricolée

rue des mariniers, 6
1080 Molenbeek St Jean

7/12 – Le chocolat n’est pas belge

Dégustation d’une Sculpture en chocolat avec Pierrick le chocolatier

Politique et culture du chocolat

Sélection forestière Amazonico-péruvienne par Rebel up

14h-20h

 

23/11 + 24/11 – L’ouverture régulière du samedi + concert du dimanche

Ce dimanche, CONCERT de DIL + SÉLECTION POLÉNISATION VIBRATILE

Suites Vocales d’Istanbul
Les musiciens de Dil ont décidé de réinvestir le genre musical du fasıl, bande sonore des tavernes d’Istanbul.
Longue suite où l’on décline une unique couleur musicale (makam) au fil des compositions sur des rythmes différents et des passages d’improvisation, le fasil exprime à merveille la manière dont les ottomans ont tenté de répondre à la lancinante question de l’émotion.
Le chant et les instruments à l’unisson encerclent l’auditeur. Ils l’étourdissent dans le cocon du makam mais portent sans cesse des estocades à coup de variations et de tempi qui vont crescendo. Musique libre, elle enjoint le musicien à se renouveler et sans cesse reformuler la mélodie.
Forts de leurs origines différentes Burak Savaş, Alexandros Papadimitrakis et Ruben Tenenbaum se retrouvent autour de cette musique dont l’esthétique foisonnante s’est développée au sein d’orchestres où la diversité linguistique était la règle.

Burak Savaş – Chant, Def
Alexandros – Papadimitrakis – Oud
Ruben Tenenbaum – Violon

5 euros
Savoureuse nourriture possible
Boissons fermentées
Mini-trompettes

Et dès 14h, Radio Ismaa en streaming sur mediathequenghe.be

Et le samedi 23, ouverture régulière de 14h à 20h avec des crèpes citron sucre et du thé à la menthe.

09/11 – La Marranella

La Marranella c’est une rue à Rome très longue.
C’est dans le quartier de Torpignattara, un quartier populaire traversé par un petit train jaune, et où cohabitent des communautés très différentes qui y tiennent des cafés, des petits bars, des petits snack, des épiceries, des mini super-marchés, des call-shop, des night-shop. On dit que c’est un quartier chaud, mais je pense que si t’es pas passé par-là en allant à Rome, t’as loupé quelque chose. Comme par exemple les p’tits dèj à 2€ chez Benglashad ou l’amaro à 2€50 dans l’arrière cour du vieux café avec les vieux du quartier.
La Marranella, c’est aussi une rivière qui a été recouverte et qui se trouve désormais sous la ville. Un peu comme à Bruxelles.

Ça arrive qu’on entende des coups de gun, pour des règlement de compte, mais il arrive souvent qu’on entende de la musique de la terrasse ou du garage du numéro 51.

Toute une équipe de la Marranella sera là à NGHE, samedi !
> des sessions musicales enregistrées sur cassettes
> un sélection de disques de groupes Romains
> deux concerts à partir de 18h ::::
========L’ORO DEL RENO
https://marranella51.bandcamp.com/album/loro-del-reno

========UBE
poésie sonore électroacoustique
https://pampsychia.bandcamp.com/album/fragmenta

(plus d’infos à venir)

Soyez les bievenues à partir de 14H pour l’ouverture régulière
ou à 18h pour les concerts bruititurirrbrirrbruiriuuuzzzzplupup.

Ciao ragazzi !
Mo me faccio na bella canna e v’aspetto..

https://marranella51.bandcamp.com/
https://goo.gl/maps/X78brEzvJK4AXRSJ6

07/11 – RADIO ISMAA, la radio de quartier !

Ah oui au fait ! Demain jeudi, c’est RADIO ISMAA ET CHANTIERS DIVERS à NGHE ! L’émission commence à 17h30. Voici le programme de la journée:
8h30 Thé vert aux vieux bonbons à la berga-motte
9h00 Installation de l’antenne sur le toit: cours d’escalade pieds nus sur tuiles moussues.
10h30 Marché place communale de Molenbeek pour compléter les offrandes des épiceries voisines récupérées la veille afin de mijoter un grand couscous
11h00 Début des travaux dans le studio-garage : pose de la masse lourde
11h30 Coupage de légumes et cuisson de la semoule.
12h00 Installation du studio radio
13h00 Nos collegues de la cambre, l’erg, le ricts et l’ulb arrivent tout droit de la fonderie. Ils auront arpenté la night toute la semaine avec probablement pas mal de choses à raconter.
14h00 Le couscous est prêt
15h00 Le ramoneur arrive
15h30 Pose des volets extérieur faits d’un rutilant fer forgé
16h30 Les femmes gnawas arrivent
17h30 DÉBUT DE L’EMISSION – Radio + invités surprises !!!

02/11 – La Sirocco, musique Kabyles / Atelier réparation lecteurs K7

Ce samedi, La Sirocco vient partager une sélection de musiques kabyles.

18h > 19h

Après une exploration documentaire sur la musique gnawa héritière de l’histoire de l’esclavage et sa diaspora marocaine à Bruxelles (https://soundcloud.com/acsr/gnawas-jour-et-nuit), elle se tourne vers les montagnes algériennes de Kabylie, où les amazighs sont ici appelés Kabyles.
Plusieurs expériences l’amènent vers le peuple kabyle, sa géographie, sa langue, ses combats de reconnaissance, sa musique :
un vendredi soir survolté, à base de couscous et musique au Café culturel Monde Amazigh à Marseille,
le magnifique film Chantier A de Lucie Dèche, Tarek Sami et Karim Loualiche sur l’histoire de Karim qui retourne en Kabylie après 10 ans d’absence,
et un passage cet été au Festival de cinéma de Douarnenez consacré cet année à l’Algérie. Un retour sonore ici sur les ondes de Radio Panik, avec une chronique inspiré du débat ‘Berbérité en Algérie’ :
http://www.radiopanik.org/emissions/l-heure-de-pointe/le-festival-de-cinema-de-douarnenez/

Compil réalisée avec l’aide précieuse d’Asma Mohamed, de Takfarinas Moussaoui et Hélène Sechehaye

https://www.mixcloud.com/LaSirocco/

Et de 14h à 17h, il y aura un atelier de réparation de lecteurs K7. On a chopé plein de courrois pour faire à nouveau tourner d’anciens double deck. Si vous avez un vieux lecteur qui bouffe vos cassettes, n’hésitez pas à passer avec, il y aura peut-être moyen de lui offrir une seconde vie.

À samedi

25/10 – AFRO TUGA #6

Image

 

23:00>00:30 CelesteMariposa
00:30>01:30 Diron Animal
01:30>02:30 Lua Preta
02:30>04:00 DJ Nervoso (Príncipe Discos)
04:00>05:00 Rebel Up
5€

NIGHTSHOP PARTY FESTA AFRO TUGA w/
DIRON ANIMAL LIVE (PT) + LUA PRETA (PL/AO) + CELESTE MARIPOSA (PT) + DJ NERVOSO (PT)

HARD KUDURO AFROHOUSE PALOP SOUNDS NIGHT! NATTE LIJVEN, GLADDE VLOER // SOIRÉE HARD KUDURO AFROHOUSE PALOP SOUNDS! CORPS MOUILLÉS, SOL GLISSANT!

Festa Afro Tuga est crée en 2016 par la Médiathèque NGHE et Rebel Up pour célébrer la culture musicale afro-portugaise à Bruxelles, avec des DJ’s invités de Celeste Marisposa, le label Principe Discos et des artistes live de la diaspora afro portugaise. Cinq éditions épiques et sauvages ont eu lieu jusqu’à présent dans différents lieux bruxellois. Gente sabi, puxa !

CelesteMariposa est un dj de Lisbonne qui fait fureur depuis 2010 avec un set tout sauf conventionnel: des pépites de vinyles de la musique africaine lusophone, inspirée des ‘bailes’ africains des 5 ex-colonies portugaises (Angola, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Mozambique, Sao Tomé-et-Principe). La plupart de ces enregistrements sont totalement inconnus en Occident mais l’afrobaile est le creuset torride et swinguant du groove. Une sélection de funana instrumental du Cap-Vert, de merengue brut d’Angola, mais aussi de semba, de gumbé de Guinée-Bissau et de marrabenta de Mozambique : danser comme si demain n’existait pas.

Diron Animal présente de la musique de danse rythmée des ghettos angolais, fusionnant la production électronique et la musique traditionnelle.

Lua Preta est un duo angolais/polonais composé d’une chanteuse/MC d’origine angolaise, Ms. Gia et d’un DJ et producteur polonais expérimenté, Mentalcut. Ensemble, ils apportent le mélange frénétique de musique électronique moderne et de genres africains qui caractérise non seulement l’Angola natal de Ms. Gia, mais aussi tout le continent, y compris le kuduro, l’afrohouse, le gqom et plus encore.

DJ Nervoso est né à São Tomé e Príncipe, une nation insulaire lusophone dans le Golfe de Guinée, au large de la côte équatoriale occidentale de l’Afrique centrale, mais basée autour de Lisbonne depuis plus de 2 décennies maintenant. Il est bien connu pour son approche rudimentaire du rythme, travaillant la sensation hypnotique de base du battement des tambours à l’effet hypnotisant, dans sa quête permanente de faire bouger les gens. Son son est destiné à unir, et non à diviser, la piste de danse. Avant même qu’il ne commence à produire, Nervoso s’est vite rendu compte que certaines personnes étaient aliénées dans les fêtes où le kuduro angolais était joué, pour la simple raison qu’elles ne maîtrisaient pas les mouvements spécifiques associés au style ou à ses variations. Sa production s’est donc concentrée sur l’adaptation des rythmes de cette musique de danse très appréciée, en changeant les codes pour une expérience plus inclusive. Certains l’appellent techno.

WWW.RECYCLART.BE
RUE DE MANCHESTERSTRAAT 13-15 MOLENBEEK